Rôle du Zinc dans la virilité? 

 

0ce9e06b3aab33fc60949d7221cdfbc1

 

Le Zinc, naturellement très riche dans le tissu prostatique, joue un rôle important à différents niveaux de la virilité. Il régule le métabolisme et stimule les hormones du corps humain. 

Le Zinc tirerait son nom de l'aspect de "fourche", Zink en allemand, des morceaux retirés du fourneau.

En homéopathie, la caractéristique de Zincum metallicum semble être la peur de ne pas atteindre la puissance de la fonction paternelle. 

On insiste sur le rôle du père castrateur chez Zincum, de la concurrence du père vécu comme le censeur qui intervient pour le castrer. Il y a certainement peur de la castration, ce qui s'exprime fort bien avec les troubles sexuels masculins, mais ce qui différencie Zincum de Lycopodium, de Crotalus horridus, ou de Plumbum, n'est pas la recherche de sa place ou de la place du père, de son conseil avisé, ou de la loi, mais de sa "Puissance" au sens de Alfred Adler. Cette mentalité de Zincum évoque évidemment le problème de l'oedipe mais lorsqu'on exammine vraiment cette recherche de puissance, on pense davantage encore à la théorie d'Alfred Adler : le but final de toute névrose consisterait selon lui en une exaltation du sentiment de la personnalité, dont la modalité la plus simple serait donnée par l'affirmation exagérée de la virilité.

Cette conception est proche de la volonté de puissance et de la volonté de paraître de Nietzsche. Il y a recherche du sentiment de sécurité pour échapper au sentiment d'infériorité fondamental de l'individu par une compensation à la recherche de la puissance. 

Intéressant non? 

Ajouter un commentaire