Dans notre alimentation, il est impensable de renoncer complètement aux graisses,

comme le supposent en revanche de nombreuses personnes pour des manies diététiques,

puisque les lipides constituent un nutriment essentiel...

 

Les lipides : bons et mauvais

 

140828075820198721

 

21016 comment faire pousser un noyau d avocat w 1280 h 720 m zoom c middle ts 1367829621

Leur rôle consiste à fournir aux cellules de l'énergie sous forme concentrée (1 gramme de graisse apporte 9 Kcal), apporter des acides gras essentiels (que notre organisme ne parvient ensuite pas à synthétiser tout seul mais qu'il doit puiser dans l'alimentation) et contribuer à l'assimilation de certaines vitamines liposolubles, qui sont absorbées uniquement en présence d'une graisse : il s'agit des vitamines A, E, D et K. 

C'est surtout l'excès de graisses dans l'alimentation qui mène au surpoids (car leur destin consiste à être stockées dans les cellules adipeuses), mais surtout, quand elles sont prises sous forme de graisses d'origine animale, l'excès génère alors d'importantes maladies cardiovasculaires. En outre, plus nous introduisons de graisses dans le régime, plus notre organisme produit de la galanine, une substance qui, à son tour, fait augmenter l'envie de graisses. Il faut donc bien connaître les différents types de graisses et savoir où elles se trouvent, pour pouvoir adapter et sélectionner la consommation afin de n'en tirer que des bénéfices. 

Attention : les lipides sont présents dans de nombreux aliments sous forme de graisses ajoutées, comme l'huile, le saindoux, le beurre, la margarine, etc., très utilisés en cuisine car ce sont des agents au goût agréable qui rendent la cuisson savoureuse et moelleuse. 

Ils sont en grande partie présents dans notre alimentation notamment sous forme de "graisses invisibles", comme ceux contenus dans la charcuterie, la viande, les fromages, les fruits huileux, l'avocat, les olives, etc. et dans de nombreux produits transformés, comme les frites, la mayonnaise, le chocolat et toute la pâtisserie industrielle. 

 

Mieux limiter la consommation de graisses

La quantité de graisses dans l'alimentation quotidienne ne devrait pas être supérieure à 20-25 % du besoin calorique. Il serait d'ailleurs préférable qu'elle soit composée de graisses insaturées ou de graisses provenant du poisson. Il existe en effet différents types d'acides gras ayant des effets très différents sur notre organisme. Voyons-les ensemble.

Acides gras saturés : ils sont essentiellement d'origine animale, par exemple l'acide butyrique typique du beurre, et ils se présentent surtout sous forme solide. Il s'agit de graisses nocives pour l'organisme, car elles abîment les artères. Nous les trouvons dans le beurre, le fromage, l'huile de palme (hautement saturée), la charcuterie, la viande et dans de nombreux produits industriels (biscuits, pâtisserie, etc.). Il est recommandé de limiter le plus possible la prise de graisses saturées, ajoutées, transformées ou "invisibles", qui ne doivent jamais dépasser 1/3 du pourcentage de graisses journalières recommandées.

Mieux vaudrait les éliminer complètement! 

 

 

 

Ajouter un commentaire