Acides et bases

L'équilibre entre aliments acides et alcalins, 

voilà le facteur-clé de votre régime santé! 

Dewayneflowers 1

 

Acide-Base : deux forces opposées

Dans un régime axé sur des aliments complets vivants, les céréales (et quelques légumineuses comme les lentilles) sont acidifiants alors que les légumes et les fruits sont alcalinisants. Il est donc important de manger quotidiennement une quantité équivalente de légumes et de céréales. Si vous ajoutez à votre menu du poisson, des laitages ou de la viande, votre organisme s'acidifie, et la demande en nutriments alcalins s'accroît. La malbouffe, la cigarette et l'alcool ont sur votre régime un effet encore plus acidifiant! 

Sagen Ishizuka soutenait qu'un excès d'acidité tend à produire un mauvais état de santé. Lorsque vous consommez des aliments plus alcalins, votre corps emmagasine davantage de minéraux et lorsque votre alimentation devient trop acide, votre organisme utilise ses réserves de minéraux pour rétablir l'équilibre acido-basique. Etant donné que les minéraux (comme le phosphore) sont puisés directement dans la réserve osseuse, ceci peut causer une fragilité des os et aggraver des maladies liées à l'arthrite. Outre réduire votre résistance aux infections, il est probable qu'une acidification générale du corps augmente les risques de cancer et la fréquence de céphalées. 

 

Atteindre un bon équilibre acido-basique

Equilibrer des aliments plus proches d'une valeur neutre est beaucoup plus facile à l'organisme que de rééquilibrer des extrêmes. Et si d'un côté, il n'est pas possible de créer un régime acido-basique équilibré à partir d'une liste d'aliments, d'un autre côté, il est possible de faire en sorte que votre régime prévoit un approvisionnement proportionné en aliments appartenant aux deux catégories. 

Commencez par vous nourrir d'une quantité plus ou moins équivalente de céréales et de légumes. Dans un deuxième temps, essayez d'introduire d'autres aliments acides et alcalins en essayant de les équilibrer. Par exemple, si vous mangez plus de poisson, réduisez légèrement la quantité de céréales et augmentez la quantité de légumes ou de fruits. Ajoutez du citron ou des amandes hachées à votre poisson. Si le café et les boissons alcooliques vous plaisent, efforcez-vous d'ingérer davantage d'aliments alcalinisants. 

Voici quelques suggestions pour alcaliniser votre régime : prenez une portion quotidienne de soupe de miso avec une variété de légumes et d'algues; mangez davantage de millet en réduisant l'utilisation d'autres céréales; mangez du melon frais au dessert (ou un peu plus tard afin d'éviter une fermentation digestive si vous êtes sensible); cuisinez du persil avec vos légumes; mangez plus souvent du tofu; buvez du thé kukicha ou des tisanes aux plantes aromatiques; buvez des jus, en particulier des jus de fruits frais centrifugés. 

 

Les effets de nos aliments quotidiens

Présenter un tableau fiable d'aliments acidifiants et alcalinisants est difficile, car certains aliments en apparence acides (les citrons par exemple) produisent en réalité une réaction alcaline dans l'organisme. Les tomates sont quant à elles considérées peu alcalinisantes (plus la tomate est mûre, plus elle est alcalinisante), pourtant elles deviennent acidifiantes lorsque le taux d'acidité de l'estomac est faible, ou en présence d'une activité thyroïdienne anormal; c'est dire que leur réaction dépend de l'état de santé de votre appareil digestif! 

Le guide des composants acides-bases que je vous propose ci-dessous est assez complet dans de nombreux aliments du quotidien, tout en illustrant l'influence qu'ils exercent sur l'organisme humain. 

 

Aliments très alcalinisants

Céleri, dattes, figues, tisanes aux plantes (la plus grande partie), agar-agar, melons cantaloup, pastèques, poivre de Cayenne, citrons, limes, mangues, racine de kuzu, papaye, persil, algues, raisin sans pépins, cresson.

 

Aliments moyennement alcalinisants

Légumes (frais, verts), betterave rouge, brocolis, chou cabus, graines germées d'alfalfa, bananes (mûres), amandes, pommes, abricots, asperges, salades printanières, avocats, thé bancha, figues (fraîches), caroubes, jus de fruits, ail, raisins secs de Corinthe, chou-fleur, feuilles de chardon, radis blanc, kiwis, mandarines, fruits de la passion, pêches, gingembre (frais), pamplemousse, chou vert frisé (borécole), raisin, thé vert, plantes aromatiques et laitues (à feuilles vertes), poires, petits pois (frais), poivrons, ananas, pommes de terre (non pelées), courge, radis, framboises, champignons shiitake, fraises, courgettes, patates douces, maïs doux (frais), navets, vinaigre (cidre de pommes), prunes umeboshi, jus de légumes centrifugés. 

 

Aliments peu alcalinisants

Olives, huile d'olive, topinambours, aubergines, sirop de riz complet, millet, miso, sarrasin (blé noir), cerises, châtaignes (séchées ou grillées), coco (fraîche), concombre, choux de Bruxelles, pain esséniens, lait de chèvre, miel (cru), poireaux, champignons, tomates, sel marin, oignons, oranges, pickles (faits maison), graines de sésame, sauce de soja, tofu, haricots de soja (secs), fromage de soja, lait de soja, épices, germes de céréales (une grande partie), tamari, tempeh, vinaigre (de riz complet doux), riz sauvage. 

 

Aliments neutres

Crème, lait de vache, yaourt nature, petit-lait (cru), beurre (non salé), huile (sauf huile d'olive).

 

Aliments peu acidifiants 

Oeufs, haricots communs (rouges et blancs), graines de courge, graines de sésame, orge, malt d'orge, beurre, viande de cerf, épeautre, épinards. 

 

Aliments moyennement acidifiants

Miel (pasteurisé), myrtilles, son, fromages, noix de coco déshydratée, poisson, fructose, avoine, lait (homogénéisé), lait de chèvre (homogénéisé), lait de riz, pâtes (de farine complète), céréales (non raffinées), légumes secs (sauf haricots de soja), fruits à coque (la plus grande partie, sauf les amandes), seigle, ketchup, mélasse (sans soufre et biologique), sirop d'érable (non industriel), moutarde, pâtisserie (de farine complète), prunes, pop-corn (salé/avec beurre), pommes de terre (épluchées), riz (basmati et complet), pain de froment (bio).

 

Aliments très acidifiants 

Pain de farine blanche, pâtisserie et gâteaux (de farine blanche), chocolat, café, boissons alcooliques, boissons gazeuses, jus de fruits (produits sucrants naturels et artificiels), viande de boeuf, viande de porc, volaille, poisson, céréales (raffinées), crème (avec sucre raffiné blanc), yaourt (édulcoré), farine (blanche de blé), glaces, confitures, gelées, viande d'agneau, sirop d'érable (transformé), mélasse (additionnée de soufre), pâtes (de farine blanche), cacahouètes, pickles (industriels), riz blanc, fruits de mer, sucre, sel de table (raffiné/iodé), thé (noir), noix (de type Juglans), vinaigre blanc (industriel).

 

Ajouter un commentaire