Bien vivre la Ménopause

Une Ménopause en douceur...

Bouffées de chaleur, prise de poids...

Le bouleversement hormonal de la cinquantaine s'accompagne souvent d'effets désagréables : bouffées de chaleur, gonflements, troubles de l'humeur, mauvais sommeil... Certaines plantes contenant des phytohormones peuvent aider à lutter contre tous ces désagréments. 

 

MACA

Le tonique des femmes !

On l'appelle le "Ginseng Péruvien" et elle est très riche en hormones végétales.

 

Katia belen

 

LMaca est une sorte de petite pomme de terre qui ne paye pas de mine... Entre la taille du radis et du navet, elle grossit autant qu'elle le peut dans les conditions extrêmes que lui offrent les hauts plateaux de la Cordillère des Andes! 

 

Qui peut le plus...

La Maca pousse à 4000 mètres d'altitude, là où la plupart des végétaux ne peuvent pas survivre! Et sans doute est-ce cette résistance qui lui confère des vertus particulières. Car la Maca, déjà considérée comme un végétal quasi magique par les Incas, n'a jamais démérité, traversant les siècles en renforçant toujours sa réputation... Il faut dire qu'à l'altitude où elle pousse, les variations climatiques sont extrêmes, allant du soleil le plus intense dans la journée au gel à pierre fendre durant la nuit! Elle s'adapte, et on la considère, au même titre que le Ginseng (d'où son surnom de "Ginseng Péruvien"), comme une plante adaptogène, c'est-à-dire anti-stress, une plante qui aide l'organisme à résister aux agressions. 

 

Un concentré de vitalité

Appréciée pour ses vertus aphrodisiaques, la Maca concentre quantité d'oligo-éléments, de minéraux et de vitamines, mais, surtout, d'hormones végétales. C'est sans aucun doute à cette dernière particularité qu'elle doit ses effets sur la libido. Au Pérou, où on la récolte, on l'emploie comme tonique pour mieux résister au froid et renforcer les défenses immunitaires, mais aussi pour lutter contre la stérilité et, plus généralement, pour rééquilibrer les sécrétions hormonales. Elle se révèle donc une excellente alliée pour passer en douceur le cap de la ménopause. 

 

Sous quelle forme?

Si vous vous rendez au Pérou, vous aurez peut-être l'occasion de goûter de la Maca. Comme notre pomme de terre, elle se prépare cuite, mais elle entre également, dans la composition de gâteaux, de chips, et même de boissons. Chez nous, on ne la trouve que sous forme de complément alimentaire, séchée et réduite en poudre puis mises en gélules ou en comprimés. Selon les formules, elle est seule ou associée à d'autres plantes destinées à faciliter le passage de la ménopause. Les dosages sont indiqués et dépendent de la concentration des produits. N'hésitez pas à en faire des cures de trois semaines en cessant une semaine entre deux périodes de cure; je peux vous orienter plus spécifiquement... ;-) 

 

Maca

Ménopause: les conséquences

Aujourd'hui en France, 10 millions de femmes sont ménopausées et de 300 000 à 500 000 femmes entrent en ménopause chaque année...

Mariana palova

Qu'est-ce que la ménopause?

La ménopause est un stade physiologique normal caractérisé par une diminution de la sécrétion en oestrogènes et en progestérone consécutive à l'arrêt progressif du fonctionnement des ovaires. On considère qu'une femme est ménopausée lorsque les menstruations ont disparu depuis au moins 12 mois. La date de la ménopause correspond à celles des dernières règles.

Comment se manifeste-t-elle?

Les manifestations sont très variables d'une femme à une autre, dans leur fréquence, intensité, moment d'apparition et durée.

Conséquences à court terme:

Une femme sur deux voit sa qualité de vie perturbée par: des bouffées de chaleur, des troubles de l'humeur et du sommeil, une sécheresse cutanée et vaginale parfois responsables de vaginites, douleurs vaginales, cystites, rapports douloureux, des troubles de la libido et la perte du désir, une redistribution de la masse grasse au niveau abdominal avec ou sans prise de poids.

Conséquences à moyen terme:

Elles prédominent au niveau des organes cibles des oestrogènes.

- L'atrophie de la vulve et du vagin survient plus ou moins rapidement après la ménopause. La flore de protection vaginale diminue également, entraînant une sensibilité plus grande de l'épithélium (aminci) aux infections (par exemple, vaginite).

- L'appareil génital tend à s'atrophier et selon les cas, les femmes ménopausées peuvent développer une pilosité excessive.

- La peau devient plus fine en raison, là aussi, de la carence oestrogénique et l'index de masse corporelle tend à augmenter après 50 ans.

Conséquences à long terme:

Un des risques majeurs de la ménopause est l'ostéoporose post-ménopausique. Si la perte de masse osseuse, terrain de l'ostéoporose, est un phénomène physiologique lié au vieillissement, elle s'accélère considérablement à la ménopause et constitue un réel problème de santé publique. Elle se manifeste 7 à 10 ans après l'arrêt des règles et concerne une femme sur quatre, soit près de 2.5 millions de femmes.

Athérosclérose coronarienne. Avant la ménopause, les maladies coronariennes sont beaucoup plus fréquentes chez l'homme que chez la femme. Après la ménopause, progressivement la fréquence des coronaropathies féminines va rejoindre celles des hommes. Le rôle respectif de l'âge et de la carence oestrogénique est controversé.

Comment y remédier? 

La micronutrition apporte une réel solution dans la prévention des maladies cardiovasculaires, en particulier sur l'amélioration des profils lipidiques et sur la qualité de vie (comme les troubles de l'humeur , la sécheresse cutanée et vaginale). 

Les résultats en phytothérapie montrent une amélioration des troubles du climatère (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes...).

La Naturopathie apporte une solution à l'ostéoporose afin de limiter le risque de fracture.

Pour une solution adaptée en micronutrition et phytothérapie, n'hésitez pas à me contacter. Parallèlement, la réflexologie plantaire est particulièrement intéressante chez la femme ménopausée sujette aux bouffées de chaleur et aux troubles de l'humeur.