Comment employer un mécanisme de désintoxication

109629 leaves veins bokeh blue red green p

Il faut tenir compte du rôle du foie, c'est un organe majoritaire. Les cellules hépatiques recèlent un grand nombre d'enzymes impliquées dans les réactions de transformation des xénobiotiques (substances possédant des propriétés toxiques, même à très faible concentration. Ex: pesticides, médicaments...) visant à les désactiver et à les éliminer.

Les enzymes de phase 1, ou de fonctionnalisation réalisent majoritairement des hydroxylations de leurs substrats permettant l'action secondaire des enzymes de phase 2 ou de conjugaison, qui ajoutent des fonctions hydrosolubles pour favoriser l'élimination du xénobiotique.

Une fois métabolisée par le foie, les déchets métaboliques insolubles sont piégés par la bile qui permet l'évacuation via les selles, de ce qui est indésirable à l'organisme. La bile est stockée dans la vésicule biliaire et libérée sous le contrôle du foie. Les molécules rendues hydrosolubles grâce au foie, sont évacuées par les urines mettant en jeu le système rénal.

Si les voies naturelles de détoxication sont saturées, surtout chez les constipés chroniques, l'élimination des toxines se fait alors par d'autres émonctoires comme la peau, les poumons, amenant la fatigue, les maux de tête, les maladies de la peau, l'asthme, les rhumatismes, la polyarthrite etc.

Ménager son foie est donc prémordial pour éviter les troubles fonctionnels.

Un autre mécanisme mis en jeu dans la désintoxication est la chélation des métaux lourds. Cette technique rend ces substances toxiques indisponibles pour l'organisme , et permet leur élimination directe majoritairement par voie fécale.

Cette méthode s'opère grâce à des composés appelés agents chélateurs qui ont la capacité de fixer durablement des ions positifs pour former un complexe soluble. Ils empêchent ainsi l'action nocive des métaux lourds qui, s'ils n'étaient pas éliminés, interagiraient négativement avec les fonctions physiologiques normales de l'organisme pour donner lieu à des pathologies chroniques.

Lorsque certains xénobiotiques sont métabolisés par le foie, cela peut engendrer une forte production de radicaux libres.

Afin de contrer l'action des radicaux libres, notre organisme possède un système de défenses naturelles qui nettoie notre corps des radicaux libres indésirables. Ce système est divisé en trois catégories:

- la prévention continue.

- la détoxication active suite à un stress oxydatif.

- la détoxication passive.

La prévention continue est assurée par l'inactivation des molécules de type endogène. La détoxication active est rendue possible grâce à trois enzymes clés: la supéroxyde dismutase (S.O.D), la glutathion peroxydase et la catalase. La détoxication passive intervient lorsque les radicaux libres ont pu survivre aux autres lignes de défense. Elles regroupent toutes les réserves des cellules et protègent l'organisme contre l'altération du patrimoine génétique et contre les maladies neuro-dégénératives.

Votre Naturopathe vous propose un complément alimentaire formulé pour détoxiquer et protéger l'organisme en optimisant les fonctions hépatobiliaires, et en favorisant l'élimination des xénobiotiques.

Il est constitué d'un couple phyto-algues dont chaque composant, titré en principes actifs, agit de façon optimale dans l'organisme. Les algues brunes grâce à leur teneur en chlorophylle et en polysaccharides assurent la chélation des métaux lourds tout en ayant une activité anti-virale et en apportant une protection gastrique. Les extraits végétaux permettent un véritable drainage des toxines accumulées dans l'organisme de par leur action de stimulation du foie et des sécrétions biliaires.

Consultation uniquement sur rendez-vous.