Mâcher = Maigrir

 

 

1380473 10151863898908518 570907451 n

 

... Et gagner en vitalité ...

A l'époque, on mangeait assis à table, des aliments frais et sains et on prenait le temps de bien mâcher. Aujourd'hui, nous mordons rapidement dans un sandwich devant l'ordinateur, ou bien nous avalons un plat rapide devant la télévision. On mâche peu ou pas du tout. Sans compter que les aliments qui n'ont pas besoin d'être mastiqués, comme les préparations et les purées de légumes, sont de plus en plus répandus sur le marché, avec le résultat que nous mâchons de moins en moins. En fait, la mastication constitue l'une des premières mesures à adopter afin de changer les habitudes alimentaires, perdre du poids et restituer vigueur et énergie nouvelle au corps. Bien mâcher permet au cerveau de transmettre la sensation de satiété et au système digestif de faire son travail dans les meilleurs conditions. Notre organisme se régénère en continu et chaque jour. Nous devons l'aider à effectuer cette tâche au mieux : voilà pourquoi mâcher efficacement change tout! 

 

... Aide à manger moins ...

A partir de 15 à 20 minutes, la mastication déclenche la production d'histamine, un neurotransmetteur libéré par l'hypothalamus qui avertit le cerveau que la quantité de nourriture prise suffit et que l'on peut arrêter de manger. Plus on mâche les aliments, plus on se sent rassasiés et on mange une quantité inférieure de nourriture. Des expériences en laboratoire ont confirmé cette théorie et d'autres études réalisées au Japon sur des jeunes femmes qui suivaient une alimentation composée d'aliments plus durs et denses (et qui nécessitaient une mastication plus longue), affichaient une taille en moins par rapport à celles qui suivaient un régime à base d'aliments mous. Alors, restons un peu plus longtemps à table et, au bout de quelques mois seulement, sans frustration, une perte de poids sera visible.

 

... Opère une digestion ...

Quand nous mâchons un aliment, nous le mélangeons à la salive, obtenant ainsi un cocktail d'eau, de protéines, d'électrolytes et de sels minéraux. En se mélangeant aux aliments, la salive forme le bol alimentaire et permet au tout de descendre facilement dans l'estomac. Mieux encore, dans la bouche, ces enzymes brisent les macronutriments en éléments plus petits, les rendant ainsi plus facilement assimilables. Par exemple, c'est le cas de la ptyaline, très active sur les sucres lents. Parmi ses nombreuses qualités, la salive est antiseptique et c'est justement la mastication qui stimule sa production. 

 

... Brûle les graisses ...

SURPRISE ! La mastication aide également à lutter contre les amas de graisse ! Comment ? Toujours grâce à l'histamine, ce neurotransmetteur stimule la combustion de la graisse, surtout au niveau abdominal.

 

... Evite les brûlures d'estomac ...

Un nutriment pas assez mâché développe une surproduction d'acides gastriques et la prolifération possible de bactéries potentiellement pathogènes. Le résultat pourrait être un reflux gastro-oesophagien, l'acidité gastrique et, au long terme, le risque d'ulcère. Afin d'éviter tout ceci, une seule solution : mâcher encore et toujours. 

 

... Améliore l'assimilation des aliments ...

Un aliment bien mâché et bien digéré par l'estomac est un aliment dont les composants seront facilement assimilables au niveau de l'intestin grêle, organe très important et délicat de notre organisme. Il faut le protéger et le maintenir en équilibre. Par exemple, manger trop de protéines sans mâcher suffisamment peut favoriser la production de cadavérine, putrescine et déchets toxiques dans le côlon, difficilement éliminables par l'organisme. Une mauvaise mastication des glucides (tels que le pain, les pâtes et les desserts) provoque, en revanche, la fermentation au niveau du côlon et facilite la production de graisses organiques.

 

Et si nous posions un peu notre fourchette entre deux bouchées ! 

Réapprenons à mâcher ! 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire