Une Médecine à part entière

Http mmbiz qpic cn mmbiz cmaaufyphkejicjsyz5iattiboib2lrhtomt4stiahxggx4itbyhiachwerzkxicu3y4ckg4lib50jpo1qjxyvuworc7lg 0wx fmt png 1

 

Si les médecines naturelles marquent une évolution dans l'art d'aborder la pathologie, la Naturopathie apporte une révolution dans le domaine médical. C'est une approche qui oblige à penser à tout. La Naturopathie fonde sa méthodologie de traitement sur une compréhension de la nature des mécanismes de défense et de restructuration de l'organisme, plus précisément, des moyens qu'il met en oeuvre dans chaque type d'agression afin de contrôler ses modulations homéostatiques (mécanismes régulateurs) et d'assurer le rétablissement optimal de ses fonctions vitales. 

Elle prend en compte tous les facteurs qui sont à l'origine des maladies et individualise pour chaque malade, un mode de traitement conforme à la double exigence d'efficacité et de non-iatrogénicité (sans effets secondaires). 

Que devrait-on exiger d'une médecine authentique?

Qu'elle soit préventive, économique, facile d'application, qu'elle éduque et responsabilise le patient, qu'elle soit évidemment très efficace, non-iatrogène et enfin et surtout qu'elle établisse un diagnostic et trouve la cause profonde du mal. Ce sont là les caractéristiques de la Naturopathie. 

Pour être plus précise, elle repose dans sa conception sur trois principes:

 

1 - Son mode de traitement

Le biomimétisme : le traitement naturopathique va dans le même sens que les réactions de défenses biologiques de l'organisme. En effet, la maladie ne doit pas être combattue systématiquement et sans discernement, mais au contraire contrôlée, canalisée, voire favorisée, lorsque l'organisme est trop faible pour réagir. Cette vision est très hippocratique. La maladie doit être comprise dans sa finalité car elle est souvent un processus de défense biologique et cohérent de l'organisme contre une attaque interne ou externe. Il y a en nous une force qui travaille d'une manière constante et qui équilibre nos fonctions organiques. Ce qu'on appelle communément la santé

 

2 - Sa conception de la maladie

L'étiopathogénie multifactorielle (la prise en compte de toutes les causes des maladies de quelque nature qu'elle soit). 

 

3 - Son but

L'étiothérapie, est le traitement des causes profondes des maladies. On pourrait rajouter son niveau d'exigence, le non-iatrogénisme : ne pas engendrer de troubles secondaires. 

 

 

Une Médecine Totale

 

Ravenne ciel 1

 

Non seulement la Naturopathie prend en charge l'intégralité des problèmes psychologiques et organiques, mais vise également à un parfait accord entre les caractéristiques personnelles d'un individu et les conditions particulières de travail, cadre, mode de vie et problèmes relationnels. 

En effet, comment peut-on prétendre guérir par exemple une migraine ou un psoriasis qui trouvent leur origine dans des conflits professionnels? Aucune technique ne sera capable de résoudre le problème en dehors d'une prise en charge sur le plan psychothérapique. 

Autre exemple : une femme stressée par l'avenir de ses enfants et le chômage de son mari, voit un ulcère se développer. Elle consulte le Naturopathe qui pourra traiter ou le couple, ou elle seule, si le mari s'y oppose, de manière à analyser la situation et à renforcer les liens familiaux. 

Sur le plan historique, la Naturopathie plonge ses racines dans le courant hippocratique, enrichi de différents courants ultérieurs au Moyen Âge. 

Il y a toujours eu des médecins, des praticiens qui l'ont utilisée; elle est représentée dans le monde entier. A titre d'exemple pour l'Allemagne Kneipp, Kuhn et le mouvement des "heilpratiker"; aux USA par les Dr Graham, Trall, Weger, Tilden, Shelton et Mc Fadden; en Grande Bretagne par les Dr Thomson, Horace Jarvis; en Amérique du Sud par le Dr Ximenes; en France par le Dr Carton, en Grêce par le Dr Economos et le Pr Griporaki. 

L'extension considérable de la Naturopathie dans le monde s'explique par le fait qu'elle réunit des techniques très variées, conciliant l'efficacité et l'innocuité. 

Il faut insister sur l'importance de l'innocuité, trop souvent sacrifiée au profit d'une efficacité d'ailleurs toute relative, quand elle ne s'applique qu'à la représentation symptomatique par un usage immodéré de médicaments. 

 

Les Trois Avantages de la Naturopathie

 

3665024 4x3 940x705

 

Tout d'abord la Naturopathie est une médecine qui s'appuie sur une meilleure relation thérapeute-malade. Ce dernier attend autre chose de son thérapeute que la délivrance d'une ordonnance. Il lui demande surtout sa compréhension et une assistance psychologique autant que médicale. Le thérapeute de son côté, compte sur la participation du malade, sans laquelle la guérison complète est impossible.

Intellectuellement, la Naturopathie semble plus satisfaisante, en effet, un malade ne se réduit pas à un organe et la médecine ne peut limiter son action au silence des organes en prescrivant des remèdes chimiques. 

Mais il ne faut pas récuser systématiquement l'allopathie et les médicaments. Il y a des circonstances où l'on ne peut pas s'en passer : en cas d'urgences vitales, qu'il s'agisse par exemple d'angines streptococique, d'hémiplégie, de coma diabétique, d'infarctus, de méningite, de septicémie, ou bien d'un oedème aiguë du poumon. Contre ces maladies, la Naturopathie n'a pas le temps d'agir. Ce n'est pas non plus avec l'acupuncture, l'homéopathie, la phytothérapie, la mésothérapie ou la psychothérapie que l'on peut sauver la vie d'un malade; seules l'allopathie et la chirurgie peuvent agir. On a alors besoin d'une médecine d'urgence qui devrait être la principale vocation de l'allopathie. 

Par contre, s'il n'y a aucune urgence, il faut d'abord essayer la Naturopathie qui permet de développer le pouvoir d'autoguérison du malade. Si l'on n'obtient pas les résultats escomptés, on passe à la phytothérapie. Si cette médecine échoue encore, il reste la réflexologie plantaire, l'acupuncture, la mésothérapie, l'auriculothérapie avant l'allopathie qui ne doit pas être le modèle exclusif de la médecine naturelle. Les médecines naturelles qui s'intéressent au terrain ont en effet un rôle fondamental à jouer dans le traitement des maladies fonctionnelles dont sont affectés 50% des malades. 

 

Respecter les Lois de la Nature

 

Femme sauvage

 

Le troisième avantage est d'ordre philosophique. Aujourd'hui, les malades - dans leur grande majorité - ont une mentalité d'assistés. Quand on souffre quelque part, on demande un médicament antalgique à son médecin. Quand on ne dort plus, on lui réclame un somnifère, plutôt que d'essayer de comprendre le mécanisme du sommeil et d'essayer de le retrouver par soi-même. Quand on est déprimé, on se réfugie dans le monde artificiel où vous transportent les anti-dépresseurs, au lieu de chercher à savoir pourquoi on déprime et aussi par crainte de regarder la réalité en face. Or, sauf pour les cas d'urgence, les médicaments ne sont bien souvent que des artifices; des "prothèses" chimiques ou psychiques. Les "prothèses" font désormais partie de la vie quotidienne; elles rythment notre appétit, notre sommeil, notre sexualité, voire notre pensée...

Ce n'est pas là une bonne solution. C'est même très inquiétant. Au contraire, le seul vrai moyen de conserver une bonne santé, c'est de respecter les lois de la nature à laquelle nous appartenons. Or, la science ne maîtrise pas encore la nature. Elle ne peut le faire qu'à court terme. Et à long terme, il faut toujours payer l'addition! Si on ne respecte pas la nature, il est illusoire d'espérer un épanouissement complet, c'est à dire physique, psychique et spirituel. Le monde est un tout. Un individu qui sait voir et entendre autour de lui devrait être un maillon entre la nature et le spirituel. C'est une question de choix. Et en médecine, deux options sont possibles : soit se placer sous la dépendance des artifices, des "prothèses", qui créent une mentalité d'assisté; soit se mettre à l'écoute de son organisme, de sa nature profonde et faire en sorte de ne pas lui nuire par une accumulation d'erreurs de tous ordres (alimentaires, psychologiques, professionnelles, etc...).

Il faut apprendre à se connaître, à s'écouter. Et c'est à ce niveau que le rôle du Naturopathe prend tout son sens. Il va expliquer au patient le mécanisme de sa maladie et lui donner les moyens de s'en sortir : des moyens physiques, alimentaires, psychologiques, etc... Au lieu de masquer un symptôme par un médicament, il va agir jusqu'au niveau de l'inconscient du malade, là où se trouve la racine du mal. 

Dans le domaine de la santé, le médecin ne peut qu'aider le malade mais c'est à chaque individu de trouver son équilibre. La recette du bonheur et de la santé est de vivre à la fois en harmonie avec son corps, avec ses pensées et ses convictions profondes. 

La Naturopathie conduit à cette harmonie et au-delà, au domaine spirituel qui, lui aussi, échappe à l'emprise de la science...

 

Consciousness 640x480

 

 

 

 

Ajouter un commentaire